23 juin 2010

De l'auto-fiction à l'auto-interview, la schizophrénie progresse

Par Alexandre Ducommun Soit x, un pauvre journaliste qui tente de cerner Monsieur A. D. et de l'inscrire dans un moule littéraire.  Le journaliste. — Pourquoi ce livre et cette agressivité? Monsieur A.D. — Dans L’agent secret, Conrad envisage le véritable geste anarchiste : poser une bombe dans les mathématiques pures. En finir ainsi avec les discours d'autorité qui, en son temps, versaient dans le scientisme. Pour ma part, j'ai commis ce texte comme on commet un péché de jeunesse, un acte juvénile de révolte et de... [Lire la suite]
Posté par musici à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juin 2010

Cultural folies et dispositif paranoïaque

Postulons. — On admettra sans surprise que les « Cultural folies » font entrer dans leur champ les dispositifs paranoïaques. On se surprendra peut-être à constater que sa table des matières, dans l'exposé de ses rubriques générales, est un dispositif paranoïaque : c'est ce que nous affirmons. L'affirmer suffit à se dispenser de le justifier mot à mot. En effet, quelque soit les mots, il en est bien ainsi s'il sont utilisés comme tel. Nous postulerons ainsi que l'on peut extraire du sens de tout postulat dès lors qu'il réunit... [Lire la suite]
Posté par musici à 22:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 juin 2010

Table des matières et paranoïa spécifique

Les deux Raymond. — Rien n’interdit d’emprunter aux deux Raymond : Lulle et Lœvy. Au premier, le goût des systèmes complexes, ésotériques, développés comme une sorte de cancer où le schéma tiendrait lieu de tumeur, et qui, dans leurs excès, donnent une illustration éblouissante du développement d’une pensée qui n’a pas d’autre limite que la mort, limite qu’elle transgresse allègrement une vie durant. Au second, la recherche permanente du meilleurs compromis possible entre la folie individuelle du créateur, et cette folie... [Lire la suite]
Posté par musici à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juin 2010

Vent

Vent (en français dans le texte, s'il vous plait) a été tourné en 48 heures.Et l'on verra que ce verbe tourner revêt ici toute sa signification… Sven Braat est un homme heureux. En 2009, avec ses amis Tim Klok (réalisateur), Rudi Brekelmans (scénariste) et Martijn Chel (la force silencieuse), il a fondé une maison de production dans le sud de la Holande qui s'est appelée tout naturellement Zuiderfilm (films du Sud). Cet héliotropisme, bien que modéré, montre à l'évidence que quiconque peut se dire... [Lire la suite]
Posté par musici à 19:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]